equicare-logo-sidebar
ACTU EQUICARE
 

Formation initiale en physiothérapie animale

EQUICARE dispense la seule véritable formation en physiothérapie animale.
EQUICARE dispose d’un centre de rééducation équine et d’un centre de rééducation canine.
EQUICARE est entouré de professionnels spécialisés dans chacun des domaines de la physiothérapie animale: physiothérapeutes, ostéopathes, vétérinaires orthopédistes, chirurgiens, spécialistes en médecine interne, en réadaptation fonctionnelle, maréchal-ferrant, dentiste, préparateur physique, cavalier écuyer professeur, etc.

EQUICARE possède tout le matériel indispensable à la physiothérapie instrumentale : électrostimulation, cryothérapie hyperbare, infrasons, ondes de choc, técarthérapie, tapis roulant immergeable, spa de récupération, etc. 

 

 

La physiothérapie est un art, une science clinique et une méthode thérapeutique pratiquée manuellement ou à l’aide d’instrument dont l’objet est à la fois la prévention, le dépistage, la conservation, l’optimisation ou la suppléance des différents niveaux de la fonction motrice depuis la conception du geste jusqu’à son exécution ou des autres fonctions nécessaires à son bon fonctionnement.

La physiothérapie identifie et évalue les potentiels et les capacités d’activité et de mouvement, en tenant compte des caractéristiques de chaque individu. Elle propose, en toute autonomie et en pleine responsabilité, en lien avec les propriétaires, cavaliers, jockeys, vétérinaires, maréchaux-ferrant, dentistes, un ensemble d’actions pour préserver, développer, retrouver ou suppléer les capacités fonctionnelles et le mouvement, lorsqu’ils sont perturbés par le traumatismes, la maladie, l’ignorance ou la négligence.  

OBJECTIF PEDAGOGIQUE :

EQUICARE dispense une formation sur 4 ans qui vise à donner au praticien physiothérapeute l’ensemble des méthodes ou techniques, manuelles et instrumentales, de physiothérapie dans la prévention et le traitement passif et actif des affections pathologiques locomotrices ou organiques, dans la prévention et le traitement des dysfonctions physiologiques ou traumatiques, périphériques, viscérales et crâniennes et des dysfonctions énergétiques, dans une optique de réadaptation, de rééquilibration fonctionnelle, d’optimisation de la performances et de récupération.

La formation EQUICARE en physiothérapie animale permet la prise en charge de l’animal de sport, de loisir ou de travail. Les animaux abordés sont les chevaux, les chiens, les chats et les bovins.

L’enseignement est modulaire et propose par année de formation 11 stages de 5 jours auxquels se rajoute 1 stage clinique de 10 jours pour les 1ème, 2ème, et 3ème années. Soit un total de 260 jours pour 1 974 heures de formation.

Les élèves doivent participer à 1 stage de 5 jours chez un maréchal-ferrant en 2ème année et à 1 stage de 5 jours dans une clinique vétérinaire en 3ème et 4ème années, soit 120 heures.

Entre chaque stage un suivi d’entrainement pratique obligatoire de 2 heures par jour, 5 jours par semaine sur 11 mois pour les 1ère, 2ème et 3ème années et sur 10 mois pour la 4ème année pour un total de 1 320 heures.

3 414 heures sont consacrées à l’apprentissage de l’ensemble de matières théoriques, des travaux dirigés et pratiques et des stages. N’est pas comptabilisé le travail personnel des acquisitions théoriques.

EQUICARE limite volontairement le nombre d’élèves afin de pouvoir consacrer toute l’attention possible à chacun d’entre eux.

 

MATIERES ENSEIGNEES:

 

A. LA THERAPIE MANUELLE (PHYSIOTHÉRAPIE, TECHNIQUES MANIPULATIVES, SHIATSU) :

L’exercice de la physiothérapie nécessite toujours plus de compétences pour une prise en charge de meilleure qualité. La thérapie manuelle prolonge et complète l’exercice de la physiothérapie par une valorisation de l’acte de soin. Elle est d’une importance capitale dans le domaine de la prévention par son approche globale et par l’application de techniques douces, précises, efficaces et respectueuses de la physiologie.
La thérapie manuelle s’appuie sur des concepts scientifiques de biomécanique et de neuro-physiologie. Cet « art de soigner avec les mains » est au carrefour de différentes spécialités pour trouver des solutions aux dysfonctions ou aux pathologies de l’appareil locomoteur ou de l’organisme en général.

 

La physiothérapie:
La physiothérapie est une discipline de la santé qui intervient au niveau de la prévention et de la promotion de la santé, de l’évaluation et du diagnostic, du traitement et de la réadaptation des déficiences et des incapacités qui touchent les systèmes musculo-squeletique, cardio-respiratoire, et neurologique. C’est une thérapie gestuelle qui utilise le mouvement actif et passif par :
– les techniques de massage
– le drainage lymphatique manuel ou assisté
– le mouvement
– la mobilisation passive manuelle des articulations
– le renforcement musculaire
– le travail cardio-respiratoire
– les étirements et postures musculo-tendineux
– la réalisation et l’application de contentions souples
– la rééducation sensorielle-motrice
– la rééducation des troubles de l’équilibre
– la relaxation neuromusculaire
– la convalescence
– la réhabilitation
– la récupération

 

Les différentes autres techniques de physiothérapie instrumentale:
– les applications de courants électriques d’électrostimulation antalgique et excito-moteur, t2carthérapie
– l’utilisation des ondes mécaniques: infrasons, vibrations sonores, ultrasons, ondes de choc
– l’utilisation des ondes électromagnétiques: ondes courtes, ondes centrimétriques, infrarouges, ultraviolets
– la thermothérapie et la cryothérapie
– l’hydrothérapie : balnéothérapie et thalassothérapie
– la pressothérapie

 

La physiothérapie est réalisée suite à un ou plusieurs bilans effectués par le physiothérapeute afin d’établir un diagnostic physiothérapique permettant de définir le nombre de séances à réaliser et d’adapter les techniques aux besoins du patient.
Les différentes rééducations de la compétence du physiothérapeute sont :
– rééducation neurologique
– rééducation des affections traumatiques ou non de l’appareil locomoteur
– rééducation cardio-vasculaire
– rééducation des troubles trophiques vasculaires et lymphatiques
– rééducation posturale
– rééducation des affections rhumatismales
– rééducation abdominale

 

Le rôle général joué par le physiothérapeute a été renforcé dans les techniques postopératoires modernes telles que la récupération rapide après chirurgie dans la chirurgie orthopédique mais aussi viscérale en permettant la préparation et la mobilisation précoce du patient, éléments clés de son retour optimisé à l’état de santé.

 

Les techniques manipulatives :
Les techniques manipulatives sont une méthode thérapeutique à visée préventive et curative qui visent à conserver ou à restaurer la mobilité des différentes structures de l’organisme. Elles agissent sur les articulations, les muscles, le système digestif, le système cardio-vasculaire, le système nerveux et les sphères abdominale et crânienne. Elles se basent sur l’idée selon laquelle toute perte de mobilité naturelle des organes les uns par rapport aux autres (muscles, tendons, articulations, fascias, viscères, crâne) induit des dysfonctions.

 

Le Shiastu :
Le shiatsu est une pratique d’origine japonaise, basée sur les principes de la médecine traditionnelle chinoise qui utilise des techniques d’accupression et de massage. Il vise à rétablir l’équilibre des énergies du corps, là où elles sont, soit en excès, soit en manque. Il œuvre à la conservation ou au retour de l’état de santé.

 

B. LA PREPARATION PHYSIQUE:

 

La préparation physique est l’ensemble organisé et hiérarchisé des procédures d’entraînement qui visent au développement et à l’utilisation des qualités physiques du sportif. Elle cherche à développer les qualités physiques servant de socle, notamment par un travail foncier ou la capacité de production de force et les autres potentialités non travaillées dans l’entraînement de la spécialité (potentiel athlétique général, facultés de relâchement, de souplesse, d’habilites gestuelles, etc.) et les qualités propres à la spécialité sportive. Elle nécessite ainsi de déterminer les exigences physiques imposées aux sportifs en compétition et d’analyser de manière approfondie cet effort afin de proposer des contenus d’entraînement basés sur le développement des qualités physiques nécessaires à la performance et à sa pérennité. Elle participe également à la prévention des blessures.

 

C. LA RÉCUPÉRATION :

La récupération est une étape à ne pas négliger. Elle est le secret de sport et de l’activité physique.
La récupération permet d’éliminer les métabolites issus de la contraction musculaire, de restaurer les réserves énergétiques, de régénérer les cellules musculaires endommagées par le travail musculaire, de maintenir et, ou augmenter les charges d’entraînement, de limiter les risques de surentraînement et les blessures, de conserver un niveau de motivation suffisant.

MODALITE D’OBTENTION DU DIPLOME:

    • Pour obtenir le diplôme en fin de cycle, le candidat devra avoir :
    • – participer à tous les modules
    • – obtenu une note égale ou supérieure à 10/20 pour chaque épreuve proposée en fin de formation et une moyenne générale égale ou supérieure à 10/20 aux contrôles continus
    • – obtenu une note égale ou supérieure à 10/20 à l’épreuve pratique
    • – remis un rapport de stage avec présentation au jury
      – remis un mémoire intégrant une approche descriptive et critique qui fera l’objet d’une présentation au jury.

ADAPTABILITE:

    • Le diplôme pourra être passé sur plusieurs années, à condition d’avoir participé à tous les modules.

LIEUX DE FORMATION:

      • Centre de rééducation équine EQUICARE : Equicare 26 chemin de l’église 14130 Tourville-en-Auge

 

      • Centre de rééducation canine : Clinique Vétérinaire LORRAINEVET 127 Rue Gilles de Gennes 54710 Ludres

PROGRAMME:

– anatomie, physiologie, anatomopathologie, physiopathologie des champs musculo-squelettique, neuromusculaire, respiratoire, cardiovasculaire, interne et tégumentaire

– évaluation des techniques et outils d’intervention dans les champs musculo-squelettique, neuromusculaire, respiratoire, cardiovasculaire, interne et tégumentaire

– théories, modèles, méthodes et outils de réadaptation

–  démarche et pratique clinique : conception du traitement et conduite d’intervention

– anatomie palpatoire

– le toucher, l’écoute manuelle

– principes, bases neurophysiologiques et systèmes mis en jeu par les pratiques manipulatives

– moyens de diagnostic, techniques, traitements appropriés, démarche clinique

– Shiatsu

– biomécanique

– diététique

– maréchalerie

– dentisterie

– équitation et réhabilitation active

– récupération

– préparation physique

INTERVENANTS:

Erin Lacourt:

        • Docteur vétérinaire, DMV, IPSAV, déléguée FEI
        • Anatomie, histologie, anatomie, physiologie, anatomopathologie, physiopathologie, pneumologie, cardiologie, neurologie, médecine interne

Mathieu Lacourt :

        • Docteur vétérinaire, DMV, IPSAV, ACVS, délégué FEI
        • Radiographie, échographie, chirurgie

Guillaume Bon :

        • Docteur vétérinaire
        • Pathologie générale équine

Vincent Pirson :

        • Docteur vétérinaire
        • Pathologie générale canine et féline, physiothérapie canine et féline

XXXX :

        • Pathologie générale bovine, pratiques manipulatives bovine

Charles Barré :

        • Docteur vétérinaire
        • Diététique équine

Raphaël Giret :

        • Maréchal ferrant
        • Maréchalerie

Rémi Julien :

        • Dentiste équin
        • Dentisterie équine

Louise Tourneix :

        • Préparatrice physique
        • Préparation physique

Francis Rebel :

        • Ecuyer professeur, enseignant
        • Equitation

Amandine d’Oléon :

        • Ostéopathe animalier, praticienne en shiatsu
        • Shiatsu et pratiques manipulatives canine, féline

Hervé Baldassari :

        • Masseur-kinésithérapeute, ostéopathe, préparateur physique
        • Physiothérapie et pratiques manipulatives équine

Pour toute question, n’hésitez pas à nous contacter :
info@equicare.fr ou +33 6 45 70 30 38